DEGRADATIONS DES OUVRAGES D’ART : LE PONT DE MOUROUB SUR LE LOGONE VA SUBIR UN RELOOKAGE

 Suite à l’alerte lancée sur les réseaux sociaux relative à la dégradation du pont de Mouroub, une équipe de la Direction Générale des Infrastructures des Transports (DGIT) conduite par son Directeur Général adjoint, M. Hissein Youssouf Sidi, a effectué, le weekend dernier, une descente sur le pont enjambant le fleuve Logone sur lequel passe la route menant vers Pala via Fianga.

 

 

L’objectif de la visite était de faire un état de lieux primaire des dégradation constatées sur l’ouvrage afin de diagnostiquer les causes probables et de proposer des solutions urgentes. Accompagné d’un Directeur de Services, d’un Ingénieur de l’Agence d’Entretien Routier (AGER) et du Chef de Service route à la délégation provinciale du Mayo-Kebbi Est, le Directeur Général des Infrastructures des Transports adjoint, M. Hissein Youssouf Sidi a inspecté visuellement les différentes composantes de l’ouvrage. Ainsi, ils ont enjambé le pont pour apprécier les dessus de l’ouvrage notamment le tablier et les équipements de protection, et en dessous, les plis, les culées, les appareils d’appuis et les poutres.

 

Ces observations ont mis en évidence l’existence d’énormes trous béants sur le tablier visibles de part et d’autre du pont, perturbant ainsi rudement le trafic, sans aucun impact sur la structure porteuse de l’ouvrage.
Ces désordres constatés, apprend-on, est la conséquence logique des balais incessant des camions gros porteurs lourdement chargés des produits céréaliers et miniers en provenance de Pala et autres marchandises diverses du Nigeria à destination de N’Djamena et vice versa. Le second constat est le délabrement des garde-corps situés de part et d’autre de l’ouvrage pour sécuriser les usagers. Cet état de fait est la résultante des actes de vandalisme et des chocs des camions hors gabarit, informe les techniciens.
Face à ces importantes dégradations qui menacent considérablement la sécurité des usagers et la régularité de la traversée du fleuve et pour ne pas jouer au pompier après l’incendie, le Maître d’ouvrage à décider d’entreprendre, sous la maîtrise d’ouvrage déléguée confiée à l’AGER, des travaux de réparation sur les ressources du Fonds d’Entretien Routier (FER) dans les jours qui suivent. Ces travaux qui démarreront courant mois de janvier porteront sur : la reprise totale du tablier par la mise en œuvre d’un béton ayant des caractéristiques meilleures à l’existant et la mise en place des garde-fous pour sécuriser les piétons et les bœufs qui l’empruntent à longueur de journée.

 

Pour assurer ces travaux, le pont sera fermé à la circulation routière et piétonne pour au moins 30 jours, le temps de permettre au béton de faire une bonne prise. A cet effet, une déviation de 15 km sera aménagée au niveau du village Colon sur laquelle le trafic sera reportée. Ainsi, les usagers en provenance de Pala, Torrock et Fianga à destination de N’Djamena, emprunteront cette déviation en passant par le pont de Djoumane pour rejoindre Bongor et continuer sur N’Djamena. Ceux en partance de N’Djamena à destination de Fianga et Pala, seront réorientés à partir de la localité de Mouroub vers Djoumane afin d’emprunter la déviation juste après la sortie du pont. Au moment venu, les usagers seront invités à suivre la signalisation de détour qui sera mis en place.

 

 

 


Notons que cet ouvrage a été bâti dans les années 2000 pour le transport des granulats destinés à la construction de la route Guelendeng-Bongor, depuis la carrière de Fianga, mais pas pour prendre en charge un trafic lourd et intense que connaît cet axe aujourd’hui. Ce traffic est au-delà des seuils pris en compte lors de la conception de l’ouvrage.

PARTAGER

Avis et communiqués

Evènements à venir

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Documents téléchargeables

 

© 2021 PORTAIL OFFICIEL DU MINISTÈRE DES INFRASTRUCTURES ET DU DESENCLAVEMENT. Tous droits réservés.
Suivez Les Actualités Du Ministère En Vous Inscrivant À Notre Newsletter