LE BITUMAGE DE LA ROUTE MASSAKORY-NGOURI, UNE REALITE

En attendant la réception provisoire des travaux, c’est avec beaucoup d’aisance et satisfaction que les usagers de la section Massakory-Ngouri, parcourent cet itinéraire de 85 km dont les travaux sont à ce jour totalement achevés. Désormais, elle permet de rallier la ville de Massakory à celle de Ngouri en moins d’une heure de temps. Il y a quelques années, le rêve le plus cher des habitants du département du Lac Weyi province du Lac et de Dagana Hadjar Lamis, était d’avoir une route carrossable en toutes saisons entre les deux (2) chefs-lieux des départements. Aujourd’hui, grâce à l’implication des plus hautes autorités du pays et de la Banque Islamique de Développement (BID), ce rêve est devenu une réalité. Naguère, ce tronçon était une route poussiéreuse parsemée de trous et autres obstacles qui constituaient un véritable casse-tête pour les usagers. « Même les voitures 4x4 avaient des difficultés à circuler sur cet axe, c’est un véritable chemin de croix », témoigne un enseignant. Sa réalisation a mis définitivement un terme au calvaire enduré par les usagers et aux coûts de transports exorbitants. Très soulagés par cette nouvelle donne, les habitants de Ngouri, les usagers, ainsi que les populations situées de part et d’autre de cet axe routier saluent l’action du gouvernement et celle de la BID. Ils affirment que leur mode de vie commence à changer. La traversée de Ngouri est de plus en plus animées, des activités économiques se sont développées, avec des commerces qui ouvrent.


Cette réalisation, traduit la volonté du gouvernement tchadien et de son partenaire technique et financier, de créer les bases d'un développement durable à travers les infrastructures routières conformément aux objectifs du Plan National de Développement du Tchad (PND).


Il s’est agi pour l’entreprise SOROUBAT, de construire une route à double sens revêtue en béton bitumeux de sept (7) mètres de large avec des accotements de 1,5 mètre de part et d’autre sur laquelle est réalisée 132 ouvrages hydrauliques de type dalots. La vitesse de référence est de 80 km /h en rase campagne et 50km/h en agglomération. La traversée de la ville de Ngouri longue de 1, 086 Km est aménagée au standard d’une voirie urbaine avec des ouvrages d’assainissement et électrifiée à l’aide de l’énergie photovoltaïque. Fruit du partenariat entre la République du Tchad et la Banque Islamique de Développement (BID), cette route a coûté au final la bagatelle somme de 50 842 329 057 FCFA TTC dont 49. 831 399 257 pour les travaux de bitumage et les mesures d’accompagnement et 1 010 929 800 FCFA HTT pour le contrôle et la surveillance assuré par le Groupement CIRA/TECHNOROUTE

96% du coût global du projet est supporté par la Banque islamique de Développement BID et 4% par le Tchad.


Les usagers sont donc invités à la vigilance à la prudence dans l’utilisation de cette nouvelle infrastructure pour qu’elle ne soit pas une cause supplémentaire d'accidents de la circulation et doivent signaler tout acte de nature à altérer les installations.

 

PARTAGER

Avis et communiqués

Evènements à venir

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Documents téléchargeables

 

© 2021 PORTAIL OFFICIEL DU MINISTÈRE DES INFRASTRUCTURES ET DU DESENCLAVEMENT. Tous droits réservés.
Suivez Les Actualités Du Ministère En Vous Inscrivant À Notre Newsletter